top of page

La communauté rencontre le chef du DFAE et demande un engagement fort en faveur des Arméniens

Communiqué de presse - le 23 octobre 2023

Rencontre la communauté arménienne avec le chef du DFAE
.
Download • 70KB

Le 20 octobre 2023, une délégation de la communauté arménienne de Suisse a rencontré le Conseiller fédéral Ignazio Cassis, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Étaient également présents à la réunion l’Ambassadrice Muriel Peneveyre et le Conseiller personnel de Ignazio Cassis, Monsieur Cédric Stucky.

La délégation a apprécié l’accueil chaleureux et de haut niveau qui lui a été réservé et notamment l’indication que l’aide humanitaire de notre Confédération aux réfugiés du Haut-Karabagh sera à la hauteur dans le cadre de la tradition humanitaire de la Suisse.

Le DFAE a rappelé ses trois priorités à la suite de l’attaque du Haut-Karabagh par l’Azerbaïdjan le 19 septembre 2023 : a) nécessité d’un cessez-le-feu b) nécessité d’un accès humanitaire au Haut-Karabagh c) nécessité d’un retour aux négociations de paix.

La délégation a souligné que si ces points sont nécessaires, ils ne sont pas suffisants. La Suisse doit qualifier l’agression du 19 septembre 2023 de l'Azerbaïdjan contre le Haut-Karabagh de crime contre l’humanité et condamner l’Azerbaïdjan pour le nettoyage ethnique qui s’en est suivi, après un blocus illégal et inhumain du Haut-Karabagh de plus de 9 mois. Elle a insisté sur les lourdes menaces d’invasion pesant sur la République d'Arménie à la veille d’exercices militaires de la Turquie et de l’Azerbaïdjan au Haut-Karabagh et au Nakhitchevan (annoncés pour le 23-25 octobre), ces deux régions contournant le Sud de l’Arménie. La Suisse n'est pas neutre dans ce conflit, les liens financiers avec SOCAR, société pétrolière d’État de l’Azerbaïdjan bien implantée en Suisse, ne peuvent qu’interroger : près de 37 mia de USD par an de recettes sont générées dans notre pays, contribuant à l’armement de l’Azerbaïdjan.

Le Conseiller fédéral a remercié la délégation et est conscient de l’urgence de la situation, tout en soulignant que la souveraineté du territoire arménien doit être respectée. Or, l’Azerbaïdjan occupe déjà plus de 200 km2 du territoire souverain de l’Arménie. Pour la délégation, la Suisse doit soutenir la démocratie arménienne plus clairement face au régime autocratique de Bakou dans le cadre d’une diplomatie de la prévention. Avant une telle invasion, la Suisse doit être prête à mener une activité robuste dans le cadre d’une diplomatie préventive active et sans hésiter à condamner la violation du droit international par l'Azerbaïdjan, comme elle l’a fait pour l’agression de l’Ukraine, condamnant la Russie et appliquant contre elle des sanctions.

La délégation a aussi ajouté :

  • qu’un droit au retour des Arméniens du Haut-Karabagh sur leur terre ancestrale serait illusoire sans présence sur place de casques bleus de l’ONU alors que l’Azerbaïdjan dispose d’une politique arménophobe d’État. Insister sur le nécessaire respect des droits humains et des minorités par l’Azerbaïdjan n’est pas suffisant ;

  • la nécessité d’un engagement plus affirmé de la Suisse pour sauver l’héritage culturel et architectural arménien au Haut-Karabagh, berceau de la civilisation arménienne. La Suisse pourrait appuyer la résolution du parlement européen du 5 octobre 2023, qui insiste pour que l'Azerbaïdjan autorise une mission de l'UNESCO et lui donne accès aux sites patrimoniaux du Haut-Karabagh afin de procéder à un inventaire ;

  • la nécessité pour la Suisse d'adopter des sanctions contre Bakou. La même résolution demande à l'Union européenne et à ses États membres d'adopter des sanctions ciblées contre les membres du gouvernement azerbaïdjanais responsables des multiples violations du cessez-le-feu et des droits humains dans le Haut-Karabagh.

Les ressources naturelles et les intérêts économiques ne doivent pas prendre le dessus sur les droits humains. La Suisse, membre du Conseil de sécurité de l’ONU, doit s’engager activement pour une diplomatie digne de ses valeurs.

Délégation de la communauté arménienne de Suisse :

Lerna Bagdjian - Secrétaire de l'Union Arménienne de Suisse, Présidente de la section genevoise des Jeunes Professionnels de l'UGAB (Union Générale Arménienne de Bienfaisance) Alexis Krikorian - Directeur de l'association Hyestart Marlyne Sahakian - Membre de l'Union Arménienne de Suisse Sarkis Shahinian - Coprésident de l'Association Suisse Arménie

Contact :

Lerna Bagdjian Union Arménienne de Suisse (UAS) Secrétaire Info@u-a-s.ch - lerna.bagdjian@gmail.com

+4179.482.83.45

145 vues0 commentaire

Comments


bottom of page